Grisy-les-Plâtres

Commune du Vexin français

village
Accueil » Article » Une croix pattée à Grisy-les-Plâtres

Une croix pattée à Grisy-les-Plâtres

Croix pattée à Grisy-les-Plâtres

À ce jour, il reste une vingtaine de croix pattées sur l’ensemble du territoire du Parc naturel régional du Vexin français. Leur origine remonte au Moyen-Âge, au temps des bâtisseurs de cathédrales du 12e et 13e siècles. Selon les archives, leur signification dépend de leur destination.

  • Nos aïeux pouvaient en ériger une pour supplier ou remercier le ciel. La ferveur, importante à cette époque, se manifestait alors par de grandes processions à travers la campagne.
  • On pouvait aussi dresser une croix pattée pour marquer un territoire, elle permettait de borner une circonscription d’imposition de l’époque.
  • Enfin, on implantait une croix pattée pour un évènement particulier. C’est cette troisième raison qui a conduit "Guillaume Vanthuyne" à renouer avec cette tradition oubliée depuis 800 ans.

La croix pattée de Grisy-les-Plâtres devait répondre à plusieurs critères tels que :

  • Sa visibilité : elle est offerte au regard de tous
  • Son lieu d’implantation : une route communale sinueuse où elle surgit plutôt qu’une route départementale bien droite
  • Sa perspective : elle doit mettre en valeur notre village en arrière plan

Une des parcelles sur la route intercommunale de Cormeilles-en-Vexin répondait à toutes ces exigences.

Il ne restait plus qu’à trouver le tailleur de pierre qui accepte de se lancer dans cette aventure. C’est "Benjamin Legris", originaire de notre village qui a sculpté cette croix pattée. En juin 2010, nous sommes allés à Saint-Maximin choisir un bloc de pierre de 1.90 m et de 900 kilos. Ensuite, nous l’avons ramenée dans ma ferme.
Pendant un an, au cours de nombreux week-ends, Benjamin a taillé et façonné ce bloc qui est devenue la 7e croix pattée du Vexin. Elle en possède toutes les caractéristiques : elle est posée sur un fût, mesure 1.50 m, ses branches d’égales longueurs, s’évasent aux extrémités.
Nous l’avons installée en septembre 2011; elle fut bénie le 2 juin 2012 par le Père Hugues de Villegeorges. Dernière précision, elle a une tonne de ciment au pied, elle devrait tenir debout quelques siècles !
(Texte et clichés de G.Vanthuyne)

Benjamin Legris, le tailleur de la pierre
7éme Croix Pattée du Vexin à Grisy- les- Plâtres (2012 - 1)
7éme Croix Pattée du Vexin à Grisy- les- Plâtres (2012 - 2)
randomness